Le Canard enchaîné a encore cancané !

Publié le par Réflexions et analyses de la Société Civile

Et bien ! qu’apprend-on ! Le célèbre palmipède vient de plonger son long cou imperméable dans la mare vaseuse de la Confédération Générale du Travail ?

Le Canard secoue ses chaînes et s’ébroue en remontant un devis de rénovation d’un appartement de fonction de 120 m² (loyer : 2 000 euros) situé le long du bois de Vincennes pour le numéro « one » de la CGT Thierry Lepaon.

L'hebdomadaire affirme que ce devis était à l'origine plus élevé, à hauteur de 150 000 euros contre les 130 000 euros finalement réglés. Des mauvaises langues disent qu’il a renoncé à quelques dépenses comme l’installation d’un home cinéma ou d’une cave à vins.

Dans un communiqué, La Confédération a décidé de « louer un appartement, proche du siège de la CGT et de le remettre en état avant son entrée dans les lieux » afin que le secrétaire général puisse exercer son mandat sereinement.

Les militants apprécieront de savoir leur leader douillettement logé dans une résidence de standing à deux pas du château de Vincennes.

De Moulinex à Vincennes l’ascenseur social a merveilleusement bien fonctionné pour Mr Lepaon qui peut continuer à « paonner » en toute tranquillité, une question toutefois : aurait-il succombé aux sirènes du capitalisme ?

 

 

 

 

 

Le Canard enchaîné a encore cancané !

Publié dans syndicats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article